TCGFL
Lundi, 19 novembre 2018
Accueil | Dossiers | Promotion et défense des droits des femmes

Promotion et défense des droits des femmes

Introduction

La défense de droits et l’affirmation du féminisme s’inscrivent de façon transversale dans chacun des dossiers de la TCGFL. Par la montée de la droite et les discours antiféministe et masculiniste, la TCGFL est très préoccupée par l’image du féminisme et le mythe selon lequel ce dernier ne serait plus d’actualité.

Il demeure essentiel pour la TCGFL et ses groupes membres de participer à plusieurs actions collectives de mobilisation et de revendications afin de construire une société juste et égalitaire où la sécurité, la santé, la qualité de vie et la suffisance économique sont des conditions de vie incontournables. Ainsi, la TCGFL est interpellée à :

  • Se joindre à des mobilisations du mouvement de l’action communautaire autonome et du mouvement des femmes;
  • Rencontrer les éluEs ou des instances décisionnelles afin de les sensibiliser aux enjeux spécifiques reliés à la condition féminine, à la pauvreté, à la violence et à la discrimination;
  • Déposer des avis ou des mémoires sur différents sujets d’intérêt public concernant les droits des femmes;

LA TCGFL est l’organisme structurant en condition féminine, auprès des instances suivantes:

  • Centre intégré de santé et des servcies sociaux de Lanaudière;
  • Table régionale des organismes communautaires de Lanaudière;
  • Table des partenaires du développement social de Lanaudière;
  • Le G14 (organisations régionales de la société civile);
  • La Table des préfets de Lanaudière.

Réalisations

Projet ÉgalE et différentE-phase I

La TCGFL est très préoccupée par l’image actuelle du féminisme et le mythe selon lequel ce dernier ne serait plus d’actualité. Elle souhaite que les jeunes filles et garçons aient l’heure juste concernant l’égalité entre les femmes et les hommes pour que celle-ci se réalise un jour. 

En 2012, dans le cadre d’un projet, financé par le Forum jeunesse de Lanaudière et le Secrétariat à la condition féminine, la TCGFL a réalisé un sondage et organiser des débats avec les jeunes filles et garçons de 13 à 19 ans permettant de partager les valeurs relatives à l’égalité des sexes, de recueillir l’information sur leur perception, d’approfondir leurs connaissances des inégalités entre les femmes et les hommes et d’identifier des recommandations sur d’éventuelles actions pour promouvoir l’égalité. Rapport.pdf

Projet ÉgalE et différentE-phase II

La TCGFL a  fait  une tournée des écoles secondaires et des cégeps de la région afin de sensibiliser les jeunes sur les luttes des femmes de 1941 à nos jours et de faire la promotion de comportements égalitaires. La formule d’un théâtre forum a permis de présenter des capsules théâtrales intitulées "Éva en 4 temps", conçues par la Troupe Avatar, et d’échanger sur les enjeux touchant l’égalité entre les femmes et les hommes. Ce projet s’inscrivait dans le cadre de l’Entente spécifique en égalité. Les capsules théâtrales , d’une heure trente peuvent être offertes sur demande. Contactez-nous pour les modalités.

Certificat en défense de droits

Dans le cadre de l’obtention du "Certificat en défense de droits" initié par le Mouvement d’éducation populaire et autonome de Lanaudière, la TCGFL a conçu et offert aux groupes communautaires et syndicaux un atelier sur les droits des femmes en février 2014. Cet atelier d’une demi-journée peut être offert sur demande. Pour les modalités, contactez-nous.

8 mars

À chaque année, la TCGFL coordonne la vente du matériel dans le cadre de la journée internationale des femmes. Pour vous procurer du matériel (épinglette, affiche ou autocollant) vous pouvez nous contacter en janvier de chaque année.

 

Les Marches mondiales des femmes

La Marche mondiale des femmes (MMF) est un mouvement international d’actions féministes rassemblant des groupes et des organisations de la base œuvrant pour éliminer les causes de la pauvreté et de la violence envers les femmes. La MMF met de l’avant les résistances et les alternatives développées par les femmes partout dans le monde.

C’est à la suite de la Marche « du pain et des roses » en 1995, au Québec, que l’idée de créer un mouvement de solidarité entre les femmes du monde entier a germé. Depuis l’an 2000, une vaste mobilisation s’organise tous les 5 ans pour célébrer cette solidarité. La MMF rallie plus de 70 coordinations nationales. Au Québec la MMF regroupe une cinquantaine de groupes nationaux et régionaux provenant du milieu communautaire et syndical.

En 2000, dans les suites de la fameuse marche « Du pain et des roses », les femmes du monde entier se sont mobilisées contre la pauvreté et la violence envers les femmes. Des milliers de groupes de femmes sur tous les continents ont mis au monde un réseau féministe international incontournable : la Marche mondiale des femmes. Une belle contribution du mouvement féministe québécois à l’histoire.

En 2005, les groupes de femmes on offert au monde une Charte mondiale des femmes pour l’humanité, jetant les bases d’un projet féministe de liberté, d’égalité, de paix, de justice et de solidarité.

En 2010, les groupes de femmes ont encore marché « Tant que toutes les femmes ne seront pas libres! » Cette action visait ébranler les idées de droite et les adversaires des droits des femmes qui cherchent constamment à couper dans les programmes et les services qui favorisent la solidarité et l’égalité.

En 2015, sous le thème « Libérons nos corps, notre terre et nos territoires », les femmes ont mis de l’avant des alternatives pour construire un modèle de société visant l’égalité et la justice pour toutes et tous, le bien-être des communautés et la protection de l’environnement et des ressources naturelles.  Entre le 8 mars et le 17 octobre 2015, plusieurs actions d’éducation populaires ont été réalisées, tels: actions éclair aux Galeries Terrebonne et aux Galeries Joliette, le 24 heures féministes et la journée régionale de mobilisation.

 

    Conception graphique : Kiwigraphik  |  Rabaska design   Réalisation : NeXion