TCGFL
Mercredi, 12 décembre 2018
Accueil | Actualités | Journée internationale des femmes- 8 mars 2015

Journée internationale des femmes- 8 mars 2015

5 mars 2015

C’est sous le thème « Femmes en marche pour l’égalité, solidaires contre l’austérité! » que la Journée internationale des femmes sera soulignée partout au Québec, le 8 mars 2015. La Table de concertation des groupes de femmes de Lanaudière (TCGFL) et ses groupes membres affirment haut et fort que, solidaires, les femmes sont une force politique incontournable contre l’austérité. Les femmes sont en marche, s’imposent et résistent! À cet effet, le visuel du thème permet de bien illustrer le nombre et la diversité des femmes qui se mobilisent contre les coupures du gouvernement du Québec.

Avec les orientations du gouvernement québécois visant à atteindre l’équilibre budgétaire en 2015-2016, les acquis gagnés pour que l’égalité de droit des femmes devienne une égalité de fait sont menacés. Les femmes sont les principales utilisatrices des services publics, pour elles-mêmes et leur famille. Comme elles sont globalement plus pauvres que les hommes, les conséquences des compressions et autres mesures d’austérité sont importantes pour elles, que ce soit en raison des coûts élevés ou encore d’accessibilité plus limitée. Il est noté que dans Lanaudière en 2013, les femmes gagnent 74% du salaire des hommes 1.

Si les services : de garde, d’aide aux devoirs, aux élèves, aux malades, aux personnes vulnérables, aux personnes âgées et autres sont à la baisse, ce sont les femmes, ces « aidantes naturelles » qui risquent le plus d’écoper. Selon Statistiques Canada, 70% des aidants sont des femmes 2. S’ajoute la réforme du réseau de la santé, où les travailleuses sont surreprésentées, caractérisée par la précarisation des emplois et des horaires irréguliers; un défi de conciliation-travail-famille très difficile à relever! De plus, l’abolition des conférences régionales des élus (CRÉ) menace les subventions nécessaires pour réaliser des actions régionales qui contribuent à l’amélioration de la qualité de vie des lanaudoises.

À quelques semaines du prochain budget du gouvernement, la TCGFL demande à celui-ci de revoir ses choix puisque les femmes représentent 52% de la population et qu’il est inacceptable que leurs conditions de vie se détériorent. La TCGFL invite également toute la population à s’engager personnellement et collectivement contre les mesures d’austérité. À chaque année, plusieurs groupes de femmes de la région souligne la journée internationale des femmes soit avec leurs membres ou avec la population. N’hésitez pas à participer à ces activités!

-30-

1. Site web Institut de la statistique Québec, 2014

2. Statistiques Canada, 2012

 

 

Conception graphique : Kiwigraphik  |  Rabaska design   Réalisation : NeXion